IVG.GOUV.FR Toute l’information sur l’interruption volontaire de grossesse
0 800 08 11 11 (Numéro anonyme et gratuit)

Quel est le prix d’un avortement ?

Avortement prix

Publié le | Mis à jour le

Les frais relatifs à l’avortement à proprement parler sont pris en charge à 100% par l’assurance maladie, c’est-à-dire que vous n’avez rien à débourser. Depuis le 1er avril 2016, l’ensemble des examens associés à l’IVG sont intégralement remboursés par l’Assurance maladie.

Prise en charge du coût des examens réalisés en ville

Depuis le 1er avril 2016, les coûts associés aux examens nécessaires à la réalisation d’une IVG peuvent être intégralement pris en charge en ville.
Ces examens font l’objet d’une prescription médicale d’un médecin, associés aux codes suivants :

Examens concernésCodeTarifs à partir du 1er avril 2016
Analyses biologiques avant l’IVG FPB 69,12 €
Contrôles biologiques avant l’IVG FUB 17,28 €
Vérification échographique avant l’IVG IPE 35,65 €

Le médecin pourra également facturer, lors de la consultation de contrôle après l’IVG, une échographie de contrôle (consultation et échographie = 30,24€).

Les laboratoires de biologie médicale et d’imagerie ne peuvent pas pratiquer de dépassement tarifaire sur ces actes.

Ces examens pourront être réalisés en ville, que l’IVG soit effectuée en ville ou à l’hôpital.


Combien coûte une IVG médicamenteuse ?

Le coût d’un avortement médicamenteux varie selon qu’il est réalisé dans le cadre de la médecine de ville (cabinet médical, centre de santé, centre de planification et d’éducation familiale) ou d’un établissement de santé (hôpital ou clinique).

L’IVG médicamenteuse en médecine de ville

L’IVG médicamenteuse en médecine de ville (cabinet médical, centre de santé, centre de planification et d’éducation familiale) est remboursée par l’Assurance Maladie à 100 %, avec des tarifs fixés par arrêté à chaque étape.

Le médecin qui réalise l’ensemble d’une IVG facture chacune de ses étapes, pour une rémunération forfaitaire qui représente entre 187,92 € et 193,16 €.

  • Le prix de l’IVG comprend :

- la consultation médicale de remise de consentement, préalable à l’IVG. Cette consultation peut être remboursée à 100% en ville, même si l’IVG est ensuite réalisée à l’hôpital ;

- les deux consultations médicales de prise des médicaments, les médicaments et la consultation médicale de contrôle (au cours de laquelle le médecin peut choisir de réaliser un contrôle par échographie) ;

- l’éventuelle injection d’anticorps anti-D pour les femmes dont le rhésus sanguin est Rh-négatif.


Coût de l’IVG médicamenteuse en établissement de santé

L’IVG médicamenteuse en établissement de santé (hôpital, clinique) est remboursée par l’Assurance Maladie à 100 % sur la base d’un tarif forfaitaire fixé à 257,91 euros.

  • Ce prix comprend :

- les analyses de laboratoire préalables à l’IVG ;

- l’échographie préalable à l’IVG ;

- la consultation médicale de remise de consentement, préalable à l’IVG , si celle-ci n’a pas été réalisée en ville ;

- les 2 consultations médicales de prise des médicaments, les médicaments et la consultation médicale de contrôle (au cours de laquelle le médecin peut choisir de réaliser un contrôle par échographie) ;

- l’éventuelle injection d’anticorps anti-D pour les femmes dont le rhésus sanguin est Rh-négatif ;

- l’analyse de contrôle biologique après l’IVG. Les examens biologiques et les échographies intervenant avant et après l’IVG peuvent être réalisées, sur prescription médicale, par des laboratoires en ville et être remboursées à 100%.


Quel est le tarif d’un avortement par aspiration ?

L’IVG chirurgicale est remboursée par l’Assurance Maladie à 100 % sur la base d’un tarif forfaitaire variable de 500,14 euros à 664,05 euros en fonction de l’établissement de santé (hôpital ou clinique), du type d’anesthésie (locale ou générale) et de la durée de l’hospitalisation.

  • Ce prix comprend :

- la consultation médicale de remise de consentement, préalable à l’IVG , si celle-ci n’a pas été réalisée en ville ;

- les analyses préalables à l’IVG ;

- l’anesthésie locale ou générale et la consultation pré-anesthésique si besoin, l’acte d’IVG et la surveillance, l’accueil et l’hébergement ;

- la consultation médicale de contrôle (au cours de laquelle le médecin peut choisir de réaliser un contrôle par échographie. Le forfait journalier n’est pas facturable. Votre complémentaire santé peut éventuellement prendre en charge tout ou partie des frais.


Cas particuliers : mineures et bénéficiaires de la CMU et de l’AME

L’interruption volontaire de grossesse est prise en charge à 100% dans le cadre d’un tarif forfaitaire avec dispense d’avance de frais pour ces trois cas particuliers :

Les jeunes filles mineures non émancipées sans consentement parental ;
• Les femmes bénéficiaires de la CMU complémentaire ;
• Les femmes bénéficiaires de l’aide médicale de l’État (AME).


QUESTION 1 - Combien va me coûter une IVG ? by affairessociales-et-sante


En savoir plus sur l’IVG
- Si je n’ai pas les moyens, comment obtenir une contraception ? - Je souhaite avorter alors que je suis mineure : que faire ? - Quelles sont les méthodes pour interrompre une grossesse ? ?

Retrouvez toutes les Questions/Réponses sur l’IVG

Partager l'article

Où s'informer ?

Comment se faire accompagner ?

Les centres de planification ou d'éducation familiale les établissements d'information, de consultation et de conseil familial.

Pour obtenir des structures d'informations près de chez vous :

Le numéro national anonyme et gratuit 0 800 08 11 11