IVG.GOUV.FR Toute l’information sur l’interruption volontaire de grossesse
0 800 08 11 11 (Numéro anonyme et gratuit)

Y a-t-il des conséquences psychologiques après une IVG ?

Publié le | Mis à jour le

Réponse de Philippe Faucher, gynécologue :

"La majorité des études scientifiques sérieuses qui ont été publiées sur le sujet montrent qu’il n’y a pas de séquelle à long terme psychologique de l’avortement.

Il n’y a pas de syndrome post-traumatique qui persisterait à distance, plusieurs années après un avortement.
Maintenant, au moment de l’IVG, c’est sûr que ce n’est pas un moment très agréable à passer.

Mais là, c’est comme pour la douleur physique, il y a des femmes qui le vivent - on va dire plutôt bien - et puis il y a des femmes qui le vivent plutôt mal : donc qui sont tristes, qui pleurent. Et à ce moment là il ne faut pas hésiter à demander à des professionnels formés à l’accompagnement psychologique de vous aider."


Retrouvez toutes les Questions/Réponses sur l’avortement

Partager l'article

Où s'informer ?

Comment se faire accompagner ?

Les centres de planification ou d'éducation familiale les établissements d'information, de consultation et de conseil familial.

Pour obtenir des structures d'informations près de chez vous :

Le numéro national anonyme et gratuit 0 800 08 11 11